Info-Mediums.com

Informations, Découvertes et Gestion de la médiumnité

Info-Mediums.com

 

A une époque, j’ai été voyante professionnelle, mais je me suis vite rendue compte que cette manière de vivre ma médiumnité n’était pas faite pour moi.

En effet, la plupart de la clientèle qui consulte les voyants présente une addiction à la voyance, notamment en raison du besoin d’être rassuré face à leurs peurs. Il est donc facile de fidéliser une clientèle en s’appuyant sur leurs angoisses et de générer un chiffre d’affaires ainsi. Ça n’est pas du tout ma philosophie de vie.

C’est pour cette raison que j’ai abandonné ce métier et obtenu un master en Sciences en sciences économiques et sociales. Néanmoins il est impossible de se défaire de ces capacités médiumniques qui sont intrinsèques à ma manière de fonctionner.

Ce site a comme objectif d'informer sur ce thème en s'appuyant sur mon expérience personnelle, sur différents témoignages ainsi que sur les approches scientifiques, les médias, la littérature etc... ainsi que d'accompagner les médiums ou toutes personnes s'intéressant à ce sujet.

Je propose donc des conférences, des formations pratiques sous forme de stage, un accompagnement de personnes souhaitant découvrir , développer ou gérer sa médiumnité.

 

  • Quand les flashs nous sauvent la vie!

    Un dimanche soir vers 23h30, j’ai soudainement eu un flash, montrant ma fille de 17 ans me découvrant morte dans mon lit le matin au réveil.

    Cette vision m’a terrifiée, non par parce que je me voyais décédée, mais parce que ma fille me découvrait ainsi. Je me suis dit « non surtout pas ! je ne veux pas ça, elle serait traumatisée à vie. ». Quelques minutes plus tard, j’ai senti ma gorge se serrer avec une sensation de suffocation. Etant sujette aux allergies alimentaires depuis une quinzaine d’années, je n’ai pas paniqué mais je suis allée néanmoins m’observer dans la glace : mon cou avait enflé de manière importante ce qui n’était pas habituel. Je me suis bien évidemment rappelée le flash que je venais d’avoir quelques minutes avant, et l’effroi du choc causé à ma fille. Mon instinct maternel m’a donc poussé à réveiller ma fille pour la prévenir que j’avais un problème et lui montrer la seringue contenant de l’adrénaline puis à appeler le SAMU. Heureusement……………car cette crise n’était pas du tout comme les précédentes manifestations allergiques.

    Ce flash m’a réellement sauvé la vie en me montrant ce qui est le plus insupportable pour moi !

    Un autre exemple du même ordre me revient à l’esprit. Il y a quelques années ma voiture faisait un bruit terrible lorsque je freinais. Or n’ayant pas d’argent pour la faire réparer, tout en pratiquant la politique de l’autruche, je continuais à l’utiliser. J’avais tout à fait conscience que si j’en parlais à mon entourage, mes proches m’obligeraient à l’amener chez le garagiste, du coup je cachais ce problème. J’étais obstinée (et idiote !). Or un jour, alors que je roulais sur l’autoroute, je perçus distinctement une voix me dire « mais tu es complètement folle ! arrête-toi au prochain garage ! ». J’entends très rarement mes guides de manière distincte. En général, je perçois leurs idées ou ils me montrent des situations par flash visuel. Le fait que mon guide ait utilisé ce moyen était vraiment le signe d’une urgence vitale. Je me suis donc arrêtée au premier garage et j’ai dû rentrer chez moi en train. Le garagiste m’a littéralement confisqué ma voiture, il m’a interdit de l’utiliser tout en m’assurant que c’était non négociable car il engageait sa responsabilité.

    Ces exemples parmi tant d’autres montrent à quel point un médium vit de manière différente des autres personnes. 

    Lire la suite

  • Pourquoi ce site?

    Médium de naissance, clairvoyante, je me consacre à l'information et l'accompagnement  de personnes dans leurs recherches pratiques et spirituelles liées à la découverte de leur don de médium. Je propose plusieurs formules pour ce coaching: mail, skype ou rendez vous en face à face. Mon intervention peut être ponctuelle ou sur un temps plus long.

    Mes lecteurs me posent souvent les mêmes questions et sont souvent étonnés par mon parcours, ainsi que par mon savoir-faire dans la gestion de mon don, je crée donc ce site afin de transmettre dans un blog mes connaissances et mes expériences tout en proposant des séances de conférences, des formations sous forme de stage dans le domaine spécifique de la gestion de la médiumnité.  

  • Décès d'un proche

    A chaque fois qu'une personne proche meurt, je suis prévenue une dizaine de jours avant.

    Une énorme tristesse, beaucoup de larmes.

    Comme si mon âme laissait partir l'être cher.

    Silhouette 1082129 640

    Je t'aime Papa !

    @ Maryâm Yan le 10 juillet 2019

    Mon père est entré en service de réanimation dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019. Lorsque j'ai écrit ce texte, je ne le savais pas encore. A l'instant où j'ai publié ce billet, le téléphone a sonné; c'était ma maman qui m'annonçait que mon père était dans le coma artificiel.

    Le vendredi 19 juillet, les medecins nous ont annoncé qu'ils étaient très pessimistes sur ses chances de survie mais qu'ils lui laissaient le temps de leur prouver le contraire avant d'arrêter la respiration artificielle.

    Le mardi 23 juillet, l'état de mon père s'est encore aggravé et il est décédé entouré des siens dans l'Amour et la Douceur le vendredi 26 juillet. 

     

     

     

     

    Lire la suite

  • La voyance par téléphone

    En 2008, j'ai obtenu la totalité de mes revenus professionnels de la pratique de la médiumnité en tant que voyante dans les audiotels nationaux. Cette période est assez complexe, de nombreux sentiments confus émergent quand je me repense à cette période. Actuellement, je suis plongée dans la comptabilité de cette année-là, car je vais la détruire comme la loi le permet au bout de 10 ans. 

    Le fait de reprendre un par un, tous les contrats, les factures, mes relevés de comptes me perturbent. Je vais écrire dans cet article les souvenirs qui remontent.

    Tout d'abord, la voyance par audiotel, est un système qui permet aux consultants d'obtenir très rapidement un voyant professionnel pour un prix relativement modeste s'il a de la chance. Pourquoi?

    • la personne appelle sur un numéro surtaxé (0,60 € la minute en 2019). Si le professionnel est libre, il peut parler pendant 30 minutes à la personne, ce qui lui revient à 18 € la demi-heure. Par contre si le voyant est déjà en communication, la personne doit attendre en écoutant la consultation en cours, sans savoir s'il y a beaucoup de monde devant et si elle pourra parler au voyant dans la demi-heure. L'objectif du médium professionnel est d'avoir le plus de personnes dans la file d'attente afin de gagner sa vie correctement. La communication est automatiquement coupée au bout de 30 minutes. A l'époque, je gagnais 4,18 € HT de l'heure générée sur audiotel. J'étais à mon compte et je devais payer mes charges sociales et de fonctionnement sur cette somme. L'objectif était donc de générer un maximum d'heures d'audiotel ou de déclencher l'achat de consultations privées en CB et bien évidemment ce système fonctionne grâce à la dépendance à la voyance de beaucoup de personnes. Certaines peuvent rester une soirée à tenter de parler à un médium.  Si sur une heure de présence je générais 3 personnes dans la file d'attente, je gagnais 4,18 € * 3 = 12,54 € brut auquel je devais enlever les charges (environ 30%) soit 8,78 € soit un peu plus que le smic horaire.
    • Map 2962829 640

     

    • les consultations en CB en 2019 sont de 5 € les 5 minutes puis 4 € la minute supplémentaire. Les personnes donnent leur numéro de carte bancaire avant la consultation et la somme est débitée à la fin. Donc l'enjeu pour le professionnel est de rester le plus longtemps possible. Je touchais 25 % de la somme totale. Si une consultation durait 30 minutes, la personne paye 105 €, le médium 26,25€ brut. Personnellement, j'avais des bons retours car je suis très bavarde et communicante. J'étais néanmoins partagée entre la culpabilité d'utiliser les failles des consultants et le soulagement de pouvoir payer mes factures tout en pouvant travailler de chez moi avec des horaires souples adaptés aux contraintes d'une mère de famille de 3 enfants.
    • Le sentiment de culpabilité était très marqué chez moi, j'avais l'impression de contribuer à la dépendance à la voyance de beaucoup de personnes. Or depuis, j'ai développé une clientèle personnelle et je me suis aperçue que ces clients dépendants sont très nombreux et qu'ils usent de stratagèmes multiples afin d'obtenir des consultations à leur convenance, gratuite, au milieu de la nuit.... j'ai même dû me séparer d'amies qui ont cette dépendance à la voyance.

    Article sur mes déboires avec mes  copines accro à la voyance

    Lire la suite

  • Gestion de la copine accro à la voyance!

    Toutes les femmes ont aidé et écouté leurs copines à l'occasion d'une rupture ou d'un problème professionnel... c'est humain et dans l'ordre des choses ! En retour, elles les ont écoutées et soutenues lorsqu'elles ont rencontré ce genre de soucis. L'échange est juste et équilibré.

    Quasiment tout le monde a eu une "copine chiante", par exemple une femme qui attend le prince charmant et qui vous bassine à longueur de journée avec ses histoires niaises du style "je crois qu'il m'aime car il m'a regardée fixement quand je suis allée chercher mon café, alors qu'en fait le gars a besoin de lunettes et qu'il est obligé de fixer les personnes pour savoir à qui il parle!". Vous avez bien tenté de lui dire, qu'en fait l'histoire du prince charmant est complètement idiote, et que si par hasard le prince charmant des dessins animés se pointe dans votre vie, vous partiriez en courant! Mais non, elle est accrochée à son rêve comme un bébé à son hochet!

    Imaginez juste un instant que cette copine ait eu connaissance de vos facultés médiumniques et de vos compétences professionnelles dans ce domaine !!!!

    L'horreur !!

    Imaginez ensuite cette même copine chiante  "accro" à la voyance !

    Vous êtes une tablette de chocolat pour une boulimique !

    Vous êtes un verre de vin pour un alcoolique !

    Vous êtes un joint pour un junkie...

    Vous êtes un médium pour une accro à la voyance !

    Mais un médium en libre-service, gratuit sur qui elle peut faire du chantage affectif... 

     En résumé, vous êtes dans la ****** 

    Comment faire pour sortir de cette situation intenable ?

    Comment repérer les stratagèmes de notre accro-copine ?

    Scream 1819736 640

     

    Ce type d'addiction est traité en détail dans un autre post "La dépendance à la voyance. J'en rappelle quelques points pour analyser la "copine dépendante à la voyance".

    Certaines personnes développent une addiction maladive à la voyance. Lorsque qu'un médium a le malheur d'en fréquenter dans son entourage proche, il va se trouver confronté à une sorte de harcèlement doublée de manipulation à des degrés plus ou moins élevés.

    En effet, la personne "accro" a besoin en urgence d'une consultation pour soulager sa peur et sa détresse psychologique. Le médium doit lui dire ce qu'elle veut entendre pour être apaisée. Bien souvent, on remarque qu'elles retiennent uniquement ce qu'elles veulent entendre.  En caricaturant, si je leur annonce que leur chat est noir avec quelques touches éparses de blanc et qu'elles veulent entendre qu'il est blanc, et bien automatiquement, j'aurai dit que leur chat est blanc. C'est pourquoi les cabinets de voyance prolifèrent sur la toile en proposant des consultations médiumniques sans rendez-vous 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine. Ils s'appuient sur cette addiction qui favorise des achats d'impulsion tant que la tension psychologique n'est pas apaisée. Ces consultants sont capables de payer une fortune pour pouvoir parler à une personne étiquetée "médium". Certaines d'entre elles se mettent dans des situations financières dramatiques et n'ont plus accès à ces services par manque de moyens financiers.

    Lorsqu'elles ont dans leur entourage un médium, qui en plus a exercé dans ces établissements, elles se cramponnent à lui au point de l'étouffer. J'en parle en connaissance de cause, car cette mésaventure m'est arrivée plusieurs fois. Je vais m'appuyer sur mon expérience personnelle pour vous expliquer le processus mis en place par ces grands dépendants aux consultations de voyance et la marche à suivre pour vous en protéger.

    En général, j'offre une consultation à titre amical, assez rapidement à ces personnes car dès qu'elles ont compris mon don et mes compétences professionnelles dans ce domaine, elles m'incitent à le faire d'une manière douce. Erreur fatale !! Elles se rendent compte alors que j'emploie le même vocabulaire que les professionnels de la voyance. Elles sont donc captivées par cet aspect et non pas par ce que je leur dis (rappelez-vous l'histoire du chat noir/blanc). Une fois cette consultation réalisée, le processus de ma mise sous emprise s'enclenche. En effet, comme pour elles, un médium est un calmant irrésistible, elles oublient complètement l'amie. Elles vont juste utiliser cette relation amicale pour obtenir ce qu'elles veulent.

     Ces personnes (hommes ou femmes) vont donc mettre en place des stratégies que je détaille ici. Les illustrations que j'analyse sont issues de relations avec des femmes. Ce type de mésaventures est plus rare avec des hommes, mais ça existe également.

    1ère étape : la flatterie 

    -"tu es ma meilleure amie, d'ailleurs je l'ai dit à toute ma famille !!"

    D'une part, nous ne sommes plus à l'école primaire depuis longtemps, donc d'être ta meilleure amie je m'en moque un peu et je pense que ta famille aussi. D'autre part, je ne connais pas ta famille, ni tes parents, ni tes frères, ni tes neveux et nièces, encore moins tes cousins et tes voisins... du coup je crois que même s'ils pensent que je ne suis pas ta meilleure amie, je vais m'en remettre... 

    -"je t'admire tellement ! Tu as fait tant de choses dans ta vie professionnelle, personnelle et familiale, tu oses, tu fonces !"

    Avec ces arguments, c'est plus compliqué de se méfier car on ne sait pas encore que la personne est accro. Donc je suis flattée... je me dis "tiens elle est sympa cette femme de penser ça de moi car j'ai divorcé, changé de métier et élevé mes enfants dans l'adversité alors qu'elle s'est l'inverse : elle est toujours mariée, elle a une belle maison, toujours le même emploi et autant d'enfants que moi." En résumé j'ai galéré et pas elle !

    Attention danger !!

    En fait, elle n'en pense pas un mot. Elle pense l'inverse mais comme elle me flatte, elle force le trait. Quand vous y réfléchissez un peu plus, vous réalisez que vos amis "classiques" ne vous disent pas ça, mais qu'ils le pensent tout en mesurant les difficultés. Ils se demandent plutôt comment ils auraient fait s'ils avaient eu vos galères à gérer et ils vous ont soutenu discrètement. 

    A ce stade, vous allez peut-être continuer à leur faire quelques consultations mais très rapidement vous allez vouloir arrêter, car ça ne vous plait pas du tout. Donc petit à petit, vous écourtez les conversations, vous répondez moins rapidement aux messages tout en leur ayant dit que vous ne voulez plus leur faire de consultations car ça n'est pas votre rôle d'une part, et que d'autre part vous en avez déjà fait une la veille ! Leur univers ne s'est pas transformé en un jour ! A ce stade vous avez compris qu'elles font parties des accros, donc ça ne sert à rien de gaspiller de l'énergie médiumnique pour elles, car en plus, elles n'écoutent pas !

    Les coquines vont vite réaliser que lorsqu'elles vous posent une question, qui demandent l'utilisation de vos compétences médiumniques, vous répondez comme une copine lambda (de toute manière, maintenant elles vous voient que comme un médium, elles posent que ce genre de questions ! Vous êtes devenue un jukebox médiumnique !!)

    Elles vont donc mettre en place une nouvelle stratégie !

    2ème Etape : mise en cause de votre don pour toucher votre orgueil !

    "tu sais ta collègue ne m'a pas dit ça..."

    Ma collègue....???  Mais de quoi elle me parle. Je suis formatrice et blogueuse ! Je réalise qu'en fait elle me parle d'une voyante. Elle sait que j'ai un autre métier. Comme, elle a repéré mon jargon professionnel dans la consultation, pour elle, je suis donc une voyante pro. C'est ça qui la rassure ! Elle occulte totalement mon job actuel. Elle veut donc me mettre en compétition avec une voyante professionnelle (payante donc, et non disponible H 24 comme moi) en piquant mon orgueil. Or elle a oublié plusieurs choses :

    -la première, je ne suis plus une pro donc je m'en moque qu'elle pense que je sois nulle par rapport à d'éventuels clients; 

    - la deuxième, étant médium, on répète ce que nos guides nous transmettent, donc s'ils se trompent on y peut quoi !!

    - la troisième, je sais que c'est une accro, et que de toute façon elle ne m'écoute pas. Elle veut juste un calmant ! 

     

    "jusqu'à présent tu as toujours vu juste ma chérie!"

    Autre approche de la deuxième étape : en fait celle-ci me dit que jusqu'à présent je suis rentrée dans son jeu et que je dois continuer sinon je ne suis pas une bonne voyante. Donc je dois continuer pour mon égo, sinon elle irait voir ailleurs car je suis nulle et en plus, je perdrais ma meilleure amie!  A la base, je rappelle quant même que nous étions juste "copines lambda", donc si elle veut changer de copine, dans ces conditions, j'attends que ça !!  Donc oui je suis super-méga nulle !!!

    Lorsque vous tenez vaillamment cette étape n°2, vous pensez naïvement qu'elles auront compris et qu'au mieux, elles vous respectent et acceptent d'avoir des relations amicales classiques et qu'au pire, elles vous lâchent. Mais non, ça ne se passe pas ainsi. Car ce sont des accros ! Vous êtes leur calmant ! Si vous leur refusez cette drogue, elles vont trouver une nouvelle stratégie que je décris ici :

    3ème étape : le chantage affectif

    "Tu me fais la gueule ou quoi !"  d'un ton agressif et culpabilisant

    Non je ne te fais pas la gueule car je n'ai pas répondu dans la minute à ton texto alors que je viens de le lire.... Celle-ci avait mis une alerte sur son téléphone, à chaque fois que je lisais le texto elle avait une notification. Donc si je lisais le message et que je ne répondais pas immédiatement, je recevais ce message. Car bien évidemment, lorsqu'elle m'envoyait un message c'était dans les moments de crises. J'ai même longtemps pensé qu'elle m'avait oubliée, alors qu'en fait tout allait bien dans sa vie et elle n'avait pas besoin de sa meilleure amie !

    "Heureusement que tu es là, sans toi je ne m'en sortirais pas tellement ma situation est compliquée, tu peux pas savoir!! Si tu m'abandonnes maintenant je ne pourrais JAMAIS m'en sortir..."  déclaration d'une  femme qui me trouvait super dynamique etc .. et qui venait de se casser un ongle (c'est vrai  j'exagère pour l'ongle mais à peine !)

    Cette femme avait zappé mon histoire personnelle (car je vous rappelle que j'étais devenue un jukebox!). Elle faisait du chantage affectif dans toute sa splendeur pour m'attendrir pour un souci qui me semblait complètement futile. N'étant pas entrée dans son jeu, elle m'a copieusement insultée par frustration !  Autant vous dire que j'ai coupé court à cette "pseudo-amitié", malgré ses nombreuses relances.

    Si la relation dépasse ce stade, c'est que vous êtes champion du monde de la patience.... J'ai dépassé ce stade avec une seule personne car j'avais de l'affection pour elle. Elle avait vécu des situations complexes, j'ai donc pas eu le cœur de la lâcher en tant qu'amie, tout en refusant toujours d'être un jukebox!  J'ai donc pu expérimenter une autre étape.

    4ème étape : La manipulation agressive et le mensonge caractérisé

    "Je t'ai envoyé un chèque ce matin pour t'aider financièrement, je sais que tu es dispo demain après-midi donc on fait la consultation à ce moment-là! "

    Cette copine avait bien enregistré le fait que la voyance se fait sous forme d'échanges, et surtout que j'étais mère célibataire, donc fauchée selon les statistiques nationales... Elle a donc tenté de prendre le contrôle avec cet aspect. Je pense qu'elle a dû s'imaginer que j'allais finir SDF ou un truc comme ça!! Elle a donc utilisé mes arguments sur le principe d'échanges. Elle m'a envoyé d'autorité de l'argent en cadeau, en échange, je devais lui faire la consultation en urgence. Je n'étais pas contente d'avoir été mise au pied du mur car je ne lui ai jamais demandé d'argent d'une part, et d'autre part je savais qu'elle était accro. Je risquais donc d'être corvéable à vie ....  J'ai réalisé cette séance de voyance via Skype en étant contrariée car je m'attendais à avoir des ennuis. Or, je n'ai jamais reçu le chèque en question. Bien évidemment, je ne l'ai surtout pas réclamé pas.... Je ne voulais pas entrer dans ce processus.

    A compter de ce jour, elle n'appelait plus, je soufflais un peu. Mais, comme elle a eu à nouveau un stress deux semaines plus tard, elle s'est rappelée de moi et du bobard qu'elle avait dû me dire pour m'escroquer cette consultation. Que faire?  Elle ne s'est pas démontée! Elle m'a agressée verbalement en me disant "tu ne m'as pas dit que tu avais reçu mon chèque!". Je vous passe les détails : elle a tenté de me faire ce coup-là 3 ou 4 reprises sans obtenir gain de cause. Ce qui est vraiment amusant c'est que le montant du fameux chèque fantôme augmentait à chaque fois, nous avons vérifié mon nom, mon adresse plusieurs fois mais aucune trace! Mon facteur n'est vraiment pas doué! 

    J'ai fini par lui dire que j'avais décidé d'arrêter à vie la médiumnité!   Elle ne m'a pas crue un seul instant. C'était valable pour les autres, mais  elle était l'exception! J'aurais même été encore plus dispo pour elle! Elle ne m'aurait pas partagée!!!!

    Au secours....

    Au final, j'ai dû bloquer son numéro de téléphone car elle m'appelait sans arrêt, je prends garde maintenant à ne jamais répondre aux numéros inconnus car elle m'a déjà fait ce coup. Je vois bien que j'ai affaire à "une accro +++"  et qu'elle est capable de tout et n'importe quoi ! Ayant eu un très gros souci dans sa vie familiale, elle pensait que je n'oserai pas la bloquer à cause de sa situation mais je l'ai néanmoins fait. En effet, on ne peut pas laisser des personnes malades psychologiquement nous utiliser comme un calmant quels que soient leur situation et nos liens antérieurs. Son frère étant psychiatre, je sais qu'elle est bien entourée. Je ne peux rien faire pour elle. 

    Ce qui est complexe à gérer dans ce cas précis, c'est l'affection que je portais à cette personne. Je dois faire le deuil du côté plaisant de notre relation avant qu'elle n'apprenne ma médiumnité. Je dis très rarement à mon entourage que je suis médium, non pas par honte mais par peur de ces réactions excessives et insupportables.

    En conclusion,

    Si vous êtes médium et qu'une copine "accro" à la voyance l'apprend,

    Vous avez une seule solution qui s'offre à vous :

    Fuyez sans culpabiliser, vous ne pouvez pas l'aider mais vous pouvez vous aider vous en vous respectant.

    Couper les liens !

     

    © Maryâm Yan             Version imprimable:

    gestion-de-la-copine-accro-a-la-voyance.pdf (181.77 Ko)

    Lire la suite

  • Libre...

    Etre libre, ce n'est pas pouvoir faire ce que l'on veut, mais vouloir faire ce que l'on peut.

    Jean Paul Sartre.Ocean 3605547 640

  • Médium de Lumière

    Ce terme "médium de Lumière" est une pure invention de ma part. Il ne s'agit pas d'un titre honorifique ni d'un label.....

    Il me permet de décrire ma médiumnité. Il est fort probable que je change ce terme dans le futur car il ne me semble pas précis. Mais, je souhaite néanmoins l'utiliser pour expliquer même maladroitement ce phénomène.

    Cette catégorie de médiums est capable de canaliser des messages avec des énergies de très hautes vibrations.

    Dans le langage religieux, on parlerait de messages divins. Je précise bien que ces médiums ont la capacité de le faire et s'entrainent pour recevoir ce type de messages, mais il n'est pas du tout certain qu'ils en reçoivent un jour, de même il est possible qu'ils en reçoivent qu'un seul dans leur vie entière. La mission de vie de ces médiums n'est pas de recevoir ou de transmettre des messages "divins" mais d'avoir la possibilité de le faire. 

    Pour y arriver, ils doivent adapter leur mode de vie et ainsi s'entraîner un peu comme un sportif de haut niveau si j'ose dire.

    La différence entre un "médium de Lumière" et "un médium classique" se trouve dans la mission d'âme. Je précise d'ailleurs que chaque être humain est médium, j'évoquerais ce point dans un autre billet. Dans le langage courant, un médium est une personne qui a la capacité d'obtenir des messages de l'au-delà, il s'agit donc d'un individu qui a développé ce 6ème sens.

    La mission d'âme d'un individu est en quelque sorte le contrat que l'âme a signé avant de s'incarner.

    Le médium de Lumière s'est engagé à être capable de recevoir des messages de hautes vibrations, alors que le médium "classique" n'a pas pris cet engagement. Ce qui implique que le médium de Lumière va avoir toute sa vie des évènements extérieurs qui vont le diriger vers cette mission alors que le médium classique aura le choix de suivre "cet entraînement et ce mode de vie". Un médium classique peut tout à fait recevoir des messages avec des énergies de très hautes vibrations mais il s'agit d'un choix propre à son libre-arbitre, alors que le médium de Lumière va être "obligé" de par son contrat d'âme.Spring 276014 640

    Quel est l'entraînement d'un médium de Lumière ?

    Le point principal à développer est la congruence entre ses pensées, ses valeurs et ses actions.

    Il est bien évident que les pensées, les valeurs et les actions doivent être positives. Si on prend l'exemple de l'honnêteté, on peut très bien porter haut et fort cette valeur en l'exprimant et frauder en ne déclarant pas tous ses revenus pour payer moins d'impôts... personne le saura en théorie sauf vous ! Or un médium de Lumière ne peut pas faire ça et s'il le fait, de nombreux évènements le rappelleront à l'ordre. Un autre exemple me vient à l'esprit : si un médium de Lumière porte des valeurs de compassion en participant à de nombreuses associations caritatives et en même temps fait preuve d'indifférence envers des personnes en difficulté dans leur entourage, il sera rappelé à l'ordre car les valeurs, les pensées et les actions ne seront pas en phase.

    Tous les médiums de Lumière font passer l'être humain avant l'argent.

    C'est à dire que pour eux, l'argent est un instrument nécessaire pour vivre et ils ont juste besoin d'une certaine somme pour ne pas être dans l'insécurité financière.

    S'ils font fortune, 

     ils créeront des associations pour faire bénéficier aux autres de ce capital financier. Ils pourront par exemple proposer des micro-crédits pour permettre à des entrepreneurs de créer ou de développer leurs entreprises, ils mettront en place des programmes de formation ou d'éducation etc.... L'objectif ne sera jamais de maintenir l'autre dans l'assistanat mais de lui permettre de voler de ses propres ailes et ainsi de se sentir maître de SA vie.

    Si par hasard, une personne ayant une mission d'âme "médium de Lumière", décide d'amasser un capital conséquent sans avoir la volonté de le partager,

    elle va subir des évènements extérieurs qui vont s'apparenter à un tsunami. Or lorsqu'il s'agit d'une personne qui a développé la peur de manquer ça peut être très violent.

    De même, si un médium de Lumière est marié avec un(e) conjoint(e) qui le freine dans cette mission,

    il va divorcer même s'il ne le souhaite pas. Une succession d'évènements improbables surgiront dans sa vie qui le dirigera systématiquement vers la séparation.

    Cette mission d'âme est très contraignante au niveau de la vie matérielle, morale et spirituelle tout en étan fabuleuse.

    © Maryâm Yan             Version imprimable:

    Medium de lumieremedium-de-lumiere.pdf (79.69 Ko)

     

     

    Lire la suite

  • Message d'un père à sa fille !

     

    Voici la copie de la lettre datée du 25 novembre 2013, que j'ai adressée à une personnalité. Son père m'avait contactée très certainement car j'aime bien les chansons de cette artiste, et il a dû penser que j'étais proche d'elle. Or pas du tout et j'ai été très contrariée par ce message compliqué à transmettre. 

    Chère XXXXX,

    Je vous écris aujourd’hui, alors que j’aurais dû le faire il y a déjà presque 7 ans. Etant médium, j’ai eu la chance d’avoir un message spontané de votre père. A l’époque, je n’ai pas voulu vous écrire, car je me suis dit  d’une part que n’arriverait jamais à vous joindre personnellement vu votre notoriété, et d’autre part, que vous ne me croiriez pas.

    Avant de vous expliquer plus en détail cet évènement, je me permets de me présenter :

    Née dans une famille très pragmatique, la religion est très présente dans mon environnement, la spiritualité est depuis mon enfance une recherche permanente.

    Le don de médiumnité et de magnétisme, très présent en moi depuis mon enfance, ne m'a pas été enseigné par mes parents, ni mes grands-parents. En effet ce don de famille était méconnu depuis plusieurs générations. En 2005, mon chemin de vie m'a permis de rencontrer une femme extraordinaire, nommée Valérie. Cette dame, médium et magnétiseur, m'a accompagné dans la découverte des possibilités importantes de ce don.

    Elle m'a guidé dans la découverte de ce trésor et soutenue pendant des moments de doute. En effet, étant formatrice en économie-gestion, il était pour moi improbable de découvrir une particularité si « bizarre ».

    De fil en aiguille, j'ai pu maitriser et accepter mes facultés médiumniques.

    En conclusion, mon destin m'a permis de comprendre la vie dans son ensemble, et surtout m'a aidé à accepter la mort de mes proches. En effet, un médium communique avec l'au-delà, un médium est le premier informé du décès d'un proche car cet être aimé vient systématiquement vers lui lorsqu'il passe de l'autre côté. La première des clarifications apportée par ce don de médiumnité a été la suivante : la mort n'existe pas, seul le corps meurt, l'âme continue son chemin.

    Il y a environ 7 ans, pendant une nuit de printemps, j’ai été réveillée par une personne décédée qui cherchait à attirer mon attention en faisant du bruit. J’ai eu l’impression que quelqu’un marchait dans le couloir de mon appartement en tapant violemment des pieds. Je me suis levée, j’ai observée.    A ce moment-là, l’entité m’a fait comprendre qu’elle voulait me parler. Je lui ai alors fait comprendre que je dormais et que je n’acceptais pas d’être dérangée la nuit sauf urgence vitale, je lui ai demandé si sa requête était de cet ordre-là, la réponse a été « non ». Je lui ai alors fait comprendre que je m’occuperais de lui le lendemain matin.

     Cette façon de réagir peut vous paraître très étrange. Il faut savoir que les médiums n’ont pas peur de ces manifestations d’une part et qu’afin de ne pas être envahis, mettent souvent en place des règles de fonctionnement : ainsi, vous n’iriez pas discuter avec votre voisine au milieu de la nuit sauf urgence !

    Le lendemain matin, je lève mes enfants à 7 heures pour les préparer pour l’école. L’entité était toujours là et attendait patiemment. Ma fille de 7 ans, me dit : « Maman, il y a quelqu’un qui est venu cette nuit, c’était qui ? ». Ma fille est médium comme moi !!  Je lui ai répondu que c’était un monsieur mort qui souhaitait me parler.

    Après le départ de mes enfants, je me suis tournée vers le petit monsieur qui attendait très patiemment. Je lui ai alors demandé par transmission de pensée, comment il s’appelait et qu’est-ce que je pouvais faire pour lui. Il m’a d’abord présenté ses excuses « pour le dérangement », puis m’a dit qu'«il s’appelait XXXXX et que sa fille XXXXXX avait besoin de moi ».  Il a insisté beaucoup en disant que sa fille avait besoin de moi. Je suis restée interloquée, car je venais de comprendre qui il était (je suis fan et suis votre carrière). Je lui ai alors fait comprendre que je ne pouvais pas vous joindre, qu’une star de votre envergure était injoignable et qu’il valait mieux qu’il contacte un autre médium. Mais il a été très têtu et m’a demandé vous dire que vous étiez son ange de lumière et qu’il vous aimait très fort. Je vous le transmets donc ce message aujourd’hui en espérant que ma lettre vous arrivera.

    Je vous prie d’accepter mes excuses d’avoir tardé à vous écrire, mais à force d’entendre la chanson sur votre père, la culpabilité m’envahie. J’espère que cette lettre vous atteindra.

    Que Dieu vous garde.

     

     

    Lire la suite