Message d'un père à sa fille !

 

Voici la copie de la lettre datée du 25 novembre 2013, que j'ai adressée à une personnalité. Son père m'avait contactée très certainement car j'aime bien les chansons de cette artiste, et il a dû penser que j'étais proche d'elle. Or pas du tout et j'ai été très contrariée par ce message compliqué à transmettre. 

Chère XXXXX,

Je vous écris aujourd’hui, alors que j’aurais dû le faire il y a déjà presque 7 ans. Etant médium, j’ai eu la chance d’avoir un message spontané de votre père. A l’époque, je n’ai pas voulu vous écrire, car je me suis dit  d’une part que n’arriverait jamais à vous joindre personnellement vu votre notoriété, et d’autre part, que vous ne me croiriez pas.

Avant de vous expliquer plus en détail cet évènement, je me permets de me présenter :

Née dans une famille très pragmatique, la religion est très présente dans mon environnement, la spiritualité est depuis mon enfance une recherche permanente.

Le don de médiumnité et de magnétisme, très présent en moi depuis mon enfance, ne m'a pas été enseigné par mes parents, ni mes grands-parents. En effet ce don de famille était méconnu depuis plusieurs générations. En 2005, mon chemin de vie m'a permis de rencontrer une femme extraordinaire, nommée Valérie. Cette dame, médium et magnétiseur, m'a accompagné dans la découverte des possibilités importantes de ce don.

Elle m'a guidé dans la découverte de ce trésor et soutenue pendant des moments de doute. En effet, étant formatrice en économie-gestion, il était pour moi improbable de découvrir une particularité si « bizarre ».

De fil en aiguille, j'ai pu maitriser et accepter mes facultés médiumniques.

En conclusion, mon destin m'a permis de comprendre la vie dans son ensemble, et surtout m'a aidé à accepter la mort de mes proches. En effet, un médium communique avec l'au-delà, un médium est le premier informé du décès d'un proche car cet être aimé vient systématiquement vers lui lorsqu'il passe de l'autre côté. La première des clarifications apportée par ce don de médiumnité a été la suivante : la mort n'existe pas, seul le corps meurt, l'âme continue son chemin.

Il y a environ 7 ans, pendant une nuit de printemps, j’ai été réveillée par une personne décédée qui cherchait à attirer mon attention en faisant du bruit. J’ai eu l’impression que quelqu’un marchait dans le couloir de mon appartement en tapant violemment des pieds. Je me suis levée, j’ai observée.    A ce moment-là, l’entité m’a fait comprendre qu’elle voulait me parler. Je lui ai alors fait comprendre que je dormais et que je n’acceptais pas d’être dérangée la nuit sauf urgence vitale, je lui ai demandé si sa requête était de cet ordre-là, la réponse a été « non ». Je lui ai alors fait comprendre que je m’occuperais de lui le lendemain matin.

 Cette façon de réagir peut vous paraître très étrange. Il faut savoir que les médiums n’ont pas peur de ces manifestations d’une part et qu’afin de ne pas être envahis, mettent souvent en place des règles de fonctionnement : ainsi, vous n’iriez pas discuter avec votre voisine au milieu de la nuit sauf urgence !

Le lendemain matin, je lève mes enfants à 7 heures pour les préparer pour l’école. L’entité était toujours là et attendait patiemment. Ma fille de 7 ans, me dit : « Maman, il y a quelqu’un qui est venu cette nuit, c’était qui ? ». Ma fille est médium comme moi !!  Je lui ai répondu que c’était un monsieur mort qui souhaitait me parler.

Après le départ de mes enfants, je me suis tournée vers le petit monsieur qui attendait très patiemment. Je lui ai alors demandé par transmission de pensée, comment il s’appelait et qu’est-ce que je pouvais faire pour lui. Il m’a d’abord présenté ses excuses « pour le dérangement », puis m’a dit qu'«il s’appelait XXXXX et que sa fille XXXXXX avait besoin de moi ».  Il a insisté beaucoup en disant que sa fille avait besoin de moi. Je suis restée interloquée, car je venais de comprendre qui il était (je suis fan et suis votre carrière). Je lui ai alors fait comprendre que je ne pouvais pas vous joindre, qu’une star de votre envergure était injoignable et qu’il valait mieux qu’il contacte un autre médium. Mais il a été très têtu et m’a demandé vous dire que vous étiez son ange de lumière et qu’il vous aimait très fort. Je vous le transmets donc ce message aujourd’hui en espérant que ma lettre vous arrivera.

Je vous prie d’accepter mes excuses d’avoir tardé à vous écrire, mais à force d’entendre la chanson sur votre père, la culpabilité m’envahie. J’espère que cette lettre vous atteindra.

Que Dieu vous garde.

 

 

Pour aller plus loin